La tendance marketing B2B 2018 sera … du contenu, toujours plus de contenu !

L’année 2017 s’achève, nous vous avons beaucoup parlé de marketing de contenu cette année. Car à l’ère du digital, où l’internet est devenu un espace cacophonique, il est crucial de pouvoir se différencier.

Toute entreprise qui ne fait pas de marketing de contenu est vouée à l’invisibilité. Le marketing de contenu sera donc aussi la tendance pour 2018. Lorsque l’on sait que, selon l’Etude Google & Roland Berger 2017 : Etat des lieux numérique de la France, Notre pays face à la nouvelle donne numérique, les entreprises françaises, en particulier les PME, utilisent insuffisamment le numérique pour la relation client ; et que Les Français sont parmi les plus actifs en Europe – après le Royaume Uni et le Danemark – pour acheter en ligne ; L’équation est claire : les utilisateurs sont prêts, mais les marques pas encore !

Alors pour vous préparer dès à présent à la nouvelle année et trouver de l’inspiration pour booster vos stratégies de marketing B2B, voici quelques exemples de besoins clients auxquels vous pourriez répondre :

L’aide à l’achat

Dans 85% des cas, un minimum de 3 contenus éditoriaux est nécessaire pour avoir le niveau de connaissance requis à un achat impliquant (easiware, Marketing Sherpa). Vous devez donc fournir à vos cibles un service d’aide à l’achat qui doit leur permettre de répondre aux questions qu’ils se posent. C’est-à-dire diffuser des conseils et de l’expertise. Il s’agit par exemple de leur proposer des contenus informatifs et pédagogiques sur les meilleures pratiques à adopter. C’est ce que fait Konica Minolta sur son blog « Digital Solutions ».

L’aide à la prescription en interne

Une fois convaincu par la proposition de valeur des produits ou services d’une entreprise, un prospect a parfois besoin de la « vendre » en interne à des collègues faisant partie des décideurs de l’acte d’achat. Les contenus pourront alors prendre la forme de livres blancs, de vidéos ou encore d’infographies que le prospect pourra s’approprier pour présenter ses arguments à ses collaborateurs internes. Par exemple, Salesforce propose le livre blanc « convaincre vos directeurs financier et marketing de l’importance du service client ».

L’aide à l’expertise

Tous les professionnels souhaitent monter en expertise sur leur propre métier, et ils le font notamment en recherchant de l’information sur internet. Vous pouvez alors les accompagner dans leur ambitions en leur proposant des contenus d’expertise inédits, via par exemple une approche de brand journalisme (voir notre article « marketing de contenu, brand content, brand journalisme…du charabia marketing ? »). C’est ce que fait Ernst & Young sur sa plateforme Question de transformation.

L’aide à la formation

Les entreprises peuvent aller encore plus loin dans leurs approches de marketing de contenu et proposer à leurs audiences des formations sur des sujets spécifiques. Par exemple en organisant des webinars pour présenter des résultats d’études, ou des contenus de vulgarisation. Ou même en proposant un outil en ligne d’e-learning. C’est ce que fait Schneider Electric qui a créé la « Energy University », sur le modèle des MOOC.

{{cta(‘f6a2bcf6-d180-4f28-bfaa-ee32068872d7′,’justifycenter’)}}

Vous êtes inspirés ? Vous souhaitez faire décoller votre stratégie de marketing de contenus en 2018 ? Contactez-nous !

Sur le même sujet, voir aussi :

4 décembre 2017